Freeman

Freeman

On le connait surtout pour être un des membres fondateurs du groupe IAM. On oublie avant tout qu’il a été danseur / breakdancer. En temps que tel, il a côtoyé, entre autre, Madonna ou James Brown dont il a fait, à trois reprises, leurs premières parties respective. En temps que Rappeur, il collaboré, pour la musique, avec des artistes de renom tels que Syleena Johnson, Method Man (Wu-Tang Clan), Redman ou encore Cheb Khaled avec le célèbre morceau « Bladi » ainsi qu’avec Claude Nougaro pour un remix du morceau « Quatre boules de cuir ».
Ses textes sont ses armes et il n’est pas rare de le voir animer des ateliers d’écriture dans les « quartiers » ou les milieux carcéraux avec l’association « Hip Hop Convict », insistant sur l’importance de l’accès à la culture pour tous. Pour lui, le rap et le hip hop dont il est issu doivent rassembler, respecter, prôner la tolérance et l’ouverture d’esprit. C’est ce qu’il défend.
Après que les Rois de la Vallée du Nil l’aient écouté avec respect du plus profond de leurs tombeaux sacrés (concert au pied des Pyramides pour les 20ans d’IAM), il revient sur le devant de la scène européenne avec son nouvel album solo « Sous la Mine », brandissant au Sud l’étendard pourpre de l’oiseau légendaire. Écoutez le Phoenix renaître de ses cendres encore ardentes. C’est le combat du fils du Dragon, c’est le combat du FREEMAN.

Powered by Khore by Showthemes